La cuisine pas taboue de Marjorie

12 décembre 2018

MANQUE AU CITRON, SANS GLUTEN, SANS LAIT, VEGAN

Bonsoir à toutes et à tous,

Dernière recette de dessert avant celles de Noël. J’ai choisi une recette simple et qui a une histoire. Celle du manqué. Je vous avoue que je ne connaissais absolument pas ce gâteau que nous avons beaucoup apprécié. De plus, j’avais dans le tiroir de mon réfrigérateur, un bloc de tofu soyeux et je cherchais à l’employer ; alors, autant faire une pâtisserie végane ! Si vous suivez le lien que je mets en dessous, vous saurez tout, et en particulier la raison pour laquelle votre moule à manqué s’appelle ainsi ! Comme quoi, des ratés peuvent naître de très belles et durables choses. Je l’ai aromatisé avec des zestes de citron jaune : en cette période ou les virus s’en donnent à cœur joie pour nous mettre à plat, un peu de vitamine C ne nous fait pas de mal. Et puis, je vous avoue que je succombe à la fraîcheur du citron sans problème.

Alors, à vos fourneaux !

 

Manqué (végétalien, vegan)

Le manqué, gâteau de ménage par excellence, reprend généralement la rondeur du moule spécial qui lui est dévolu. Son moelleux confortable, son odeur rassurante et son goût avenant s'accommodent volontiers d'une tasse de café.

https://francevegetalienne.fr

 

Ingrédients pour 6 personnes :

-      400g de tofu soyeux

-      200 g de farine MIX VALPIFORM pour pain et pâtisserie (ou l’équivalent en farine de riz.)

-      120 g de sucre de canne bio (j’ai diminué la quantité indiquée sur le site, celle-ci me paraissant énorme)

-      1 sachet de poudre levante sans gluten

-      ½ cuillère à café de bicarbonate alimentaire

-      4 à 5 cuillères à soupe d’huile végétale (ici tournesol pour moi)

-      1 pincée de sel

-      Le zeste d’un citron jaune bio

Préparation :

Laisser égoutter le tofu soyeux dans une passoire.

Rincer et zester le citron.

Dans un saladier, ajouter au tofu soyeux le sucre, le sel, et battre au robot.

 Incorporer progressivement la farine tamisée (le plus long !).

Ajouter l’huile végétale de votre choix et les zestes de citron.

Bien mélanger le tout.

Préchauffer le four à 180 °C.

Graisser un moule à manqué et le remplir de la préparation.

Faire cuire environ 35 minutes dans le four.

Cesser la cuisson lorsque la lame du couteau ressort sèche.

Démouler et laisser refroidir.

IMG_20181209_121440[1]

IMG_20181209_134211[1]

 

Posté par nuagechangeant à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 décembre 2018

TARTE POIREAUX CHAMPIGNONS, SANS GLUTEN, SANS LAIT, VEGAN

Bonjour à toutes et à tous,

Les recettes des fêtes de fin d’année arriveront sur le blog à partir du week-end prochain. D’ici là, vous pouvez en retrouver dans les archives des dernières années. Donc, aujourd’hui, je vous propose une recette avec un produit qui nous suit tout l’hiver : le poireau. C’est un produit qui se retrouve aussi sur les tables des fêtes avec des Saint-Jacques, et qui est bien utile pour drainer les corps après les excès des fêtes ! Il parfume le bouillon du pot-au-feu, on peut le gratiner à la façon endives au jambon, le faire en fondu pour accompagner un poisson ou une volaille, bref, un bon produit qui fini aussi dans nos soupes réconfortantes après les journées hivernales. Pourquoi une tarte vegan ? J’avais des œufs dans mon frigo donc j’aurai pu la faire « normale ». Mais je me suis demandée comment les vegan faisaient les quiches, et tartes salées ? J’imaginais que le tofu soyeux pouvait être un bon substitut. Et puis finalement, surprise ! La recette publiée par l’association L214 m’a tout de suite tentée. J’ai modifié quelques petites choses afin qu’elle reste dans le « pas tabou ». J’ai ajouté des champignons, car le mélange des deux légumes est plutôt sympa. En cette période de fêtes, on peut imaginer remplacer les champignons de Paris, par des champignons forestiers. Sans compter qu’au lieu de réaliser une grande tarte, on peut aussi faire des petites tartelettes individuelles.

Alors, à vos fourneaux !

 

Quiche fondante aux poireaux, recette - Vegan Pratique

Laver et couper en morceaux les poireaux. Les faire revenir 15 minutes avec du sel et une peu d'huile dans un poêle. Délayer la fécule dans un peu de crème végétale, puis ajouter la totalité de la crème et du sel. On peut aussi utiliser un mixeur.

https://vegan-pratique.fr

 

 

Ingrédients pour 6 personnes :

-      1 pâte brisée, sans gluten, sans lait, sans beurre (ici, marque Auchan pour moi)

-      500 g de poireaux

-      500 g de champignons de Paris

-      40 cl de crème végétale (soja pour moi, mais on peut aussi utiliser de la crème de riz liquide. Pensez à bien vérifier la composition).

-      3 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre (attention à la composition)

-      Huile végétale

-      Sel, poivre

Préparation :

Retirer les 1ères feuilles des poireaux et couper-leur le pied avec les racines.

Fendre les poireaux dans la longueur, du pied, jusqu’en haut du blanc.

Les faire tremper dans un évier rempli d’eau froide et les taper (oui, c’est un peu violent la vie de poireaux !).

Dans une passoire, les laisser égoutter.

Couper les poireaux dans la longueur, en fines tranches. Plus les tranches seront fines, plus elles cuiront vite et seront fondantes.

Faire chauffer une sauteuse dans laquelle vous aurez mis un fond d’eau.

Ajouter les tranches de poireaux. A cru, c’est assez volumineux, donc, ajoutez-les au fur et à mesure.

Laisser-les cuire jusqu’à ce qu’elles soient tendres en ajoutant de l’eau régulièrement pour ne pas que les poireaux accrochent à la cuisson.

Pendant ce temps, on s’occupe des champignons !

Passer-les rapidement sous l’eau ou nettoyer-les avec un essuie-tout bien humide (les champignons sont spongieux et ont tendance à se gorger d’eau, donc, on ne les laisse pas tremper dans l’eau).

Retirer le pied des champignons et les réserver.

Quand les poireaux sont tendres, ajoutez les champignons. Mélanger l’ensemble.

Les champignons cuisent vite, mais surtout, ils vont rendre de l’eau, ce qui va permettre de finir de cuire les poireaux. Poursuivez donc la cuisson.

Saler et  poivrer avant d’éteindre le feu. Lorsque le feu est éteint, on peut alors ajouter du persil, mais c’est optionnel.

Faire refroidir la préparation hors du feu.

Pendant ce temps, on s’occupe de l’appareil : dans un saladier, mettre  la fécule de pomme de terre.

La  délayer avec un peu de crème végétale, puis compléter avec le restant de crème végétale. On assaisonne alors avec du sel et du poivre.

Faire préchauffer le four 10 minutes à 180°C.

Graisser un moule à tarte avec un peu d’huile végétale.

Dérouler la pâte brisée et froncer le moule avec. On insiste bien pour qu’elle adhère sur  le tour du moule et au fond.

Piquer le fond de la pâte avec les dents d’une fourchette.

Verser le mélange de légumes et bien le répartir en égalisant puis par-dessus, rajouter l’appareil composé de la fécule et de la crème végétale.

Vous voulez gratiner ? 2 options :

-au moment d’enfourner, saupoudrer de la poudre d’amande ou de noisettes sur la toute la surface de la tarte ;

- si vous avez du « fromage » vegan style « VIOLIFE » qui va à la cuisson, vous pouvez en râper et le répartir sur la tarte.

Il faut compter 30 à 45 minutes de cuisson à 180°C.

Cette tarte est très riche en légumes (si vous trouvez qu’il y en a trop, vous pouvez en garder pour faire un accompagnement, en ajoutant de la crème végétale) et elle fait un très bon plat unique. On peut opter pour les poireaux congelés déjà découpés en rondelles, mais en général, je trouve qu’il y a trop de vert et pas assez de blanc, beaucoup plus tendre.  D’ailleurs, je n’ai mis dans cette recette que la partie blanche de mes blancs. Le vert a servi a parfumer le bouillon du pot-au-feu.

 

 

TARTE_POIREAUX_CHAMPIGNONS_VG_2[1]

IMG_20181030_204030[1]

Posté par nuagechangeant à 18:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 décembre 2018

PAIN D’EPICES VEGAN façon Marie Laforêt, SANS GLUTEN, SANS LAIT, VEGAN

Bonjour à toutes et à tous,

La recette proposée dimanche vous a mise dans l’ambiance de l’Avent. Celle que je vous propose en ce mercredi est un incontournable de la saison et surtout de la période : le pain d’épices. L’an dernier, lorsque je suis allée au Salon du Chocolat de Lyon, il y avait un exposant qui ne vendait que du pain d’épices. Je me suis alors aperçue que celui-ci était une base et qu’on pouvait le customiser en y ajoutant des pépites de chocolat, des fruits secs, en utilisant différentes sortes de farine aussi. Ma réflexion est allée plus loin puisque même si le pain d’épices que je fais depuis maintenant des années (et qui figure sur mon blog) me convient très bien, je me suis demandée si les vegan en faisaient eux aussi du pain d’épices puisqu’ils ne peuvent pas utiliser le miel. Et bien figurez-vous qu’on peut substituer le miel ! Au final, le goût du pain d’épices provient…avant tout des épices que l’on met dedans. Pour remplacer le miel, on utilise du sirop d’agave. L’agave est un cactus. Ce sirop a un autre avantage pour ceux qui doivent contrôler leurs glycémies : il est à faible index IG. Je n’ai pas utilisé les mêmes farines que celles de la recette d’origine qui sont taboues pour moi. J’ai utilisé de la farine de châtaigne et au lieu de mettre du sucre, je l’ai remplacé par un autre sucre à faible index IG lui aussi : le sucre de fleur de coco. D’où la couleur plus foncée du pain d’épices. Et niveau goût ? Et bien c’est très bon et surtout, sans doute à cause de la présence du lait végétal, le pain d’épices reste très moelleux. Je pense que l’ajout de bicarbonate alimentaire y est aussi pour quelque chose.

 

100 % Végétal | Cuisine vegan: Pain d'épices vegan

Dans la rubrique "impossible de passer un Noël sans..." le pain d'épices arrive chez moi en tête. Parfait pour des petits toasts sucré-salé à l'apéro du réveillon (pourquoi pas accompagné de la terrine végétale façon foie gras et de chutney aux pommes ?)

https://www.100-vegetal.com

 

Alors, à vos fourneaux !

 

Ingrédients pour 1 pain d’épices :

-          180 g de farine sans gluten (MIX B de chez Schär pour moi)

-           70 g de farine de châtaigne (attention à la composition)

-           65 g de sucre de fleur de coco

-          1 c à s de « 4 épices » (attention à la composition)

-          2 tours de moulin à poivre (attention à la composition)

-           1 c à c de vanille liquide (attention à la composition)

-          1 sachet de levure sans gluten

-           1 c à c de bicarbonate alimentaire

-          200 ml de lait de soja (ou autre lait végétal)

-           150 ml de sirop d’agave (attention à la composition)

 

 

Préparation :

 

  • Mélanger les ingrédients secs dans un saladier. 
  • Mélanger les ingrédients humides ensembles.
  • Incorporer les ingrédients humides dans le mélange secs et mélanger au fouet  et/ou à la spatule. 
  • Verser dans un moule à cake huilé. 
  • Cuire 30 à 40 minutes à 180°C. 
  • Laisser tiédir avant de démouler et trancher.

IMG_20181125_132546[1]

IMG_20181125_132637[1]

 

 

 

02 décembre 2018

POULET AUX MOINES, SANS GLUTEN, SANS LAIT

Bonjour à toutes et à tous,

Ce week-end, nous entrons dans la période de l’Avent, qui marque la préparation de Noël et des fêtes de fin d’année. Au-delà du « tout commercial », c’est aussi un temps pour se recentrer sur les choses essentielles de la vie, pour s’interroger et réfléchir. Tout n’est pas que paillettes ! Alors, pour en revenir à la cuisine, je voulais concocter une recette un peu différente avec de merveilleux blancs de poulet. Bien entendu, dans ces cas-là, Internet est mon ami ! Je suis tombée sur cette recette, que je ne connaissais pas et qui pourtant a été reprise par grands Michel Oliver, connu des « quadra » comme moi. Je n’ai pas réussi à trouver l’origine de cette recette. Toujours est-il que je la referai sans problème. J’avais tous les ingrédients à la maison : il vous sera nécessaire d’avoir dans votre frigo du fromage végétal car la recette ne peut pas se faire sans. Les blancs de poulet sont restés très moelleux, y compris après réchauffage. Dans mon cas, j’ai découpé les morceaux de poulet dans la largeur, car les blancs étaient trop épais et n’aurais pas cuit correctement. La volaille, se consomme bien cuite. Ce qui fait que ce plat a bien profité : avec 1 kg de blancs de poulet (= 4 blancs), j’ai pu faire 2 repas pour 4 personnes.

 

Poulet aux moines

Poulet aux moines - Ingrédients de la recette : 4 blancs de poulet, 1 cuillère à soupe de cognac, 1 cuillère à soupe de paprika doux, 2 cuillère à soupe de crème fraîche, 1 1/2 verre de vin blanc sec

https://www.cuisineaz.com

 

Alors, à vos fourneaux !

 

Ingrédients pour 4 personnes (= 2 repas pour moi)

-         1 kg de blancs de poulet

-         1 cuillère à soupe de cognac

-         1 cuillère à soupe de paprika doux (attention à la composition. Ici, je l’ai remplacé par du paprika fumé, car je n’avais plus de paprika dans mes placards)

-         1 brique de crème végétale liquide (ici, soja pour moi)

-         1 verre et demi de vin blanc

-         1 cuillère à soupe de moutarde (attention à la composition. Ici, j’ai utilisé de la moutarde aux herbes, car le pot était entamé)

-         « faux » mage râpé (ici, marque VIOLIFE pour pizza acheté soit sur la boutique vegan, soit sur un monde vegan)

-         1 cuillère à soupe de farine sans gluten (ici, riz pour moi)

-         Un peu de graisse de canard (qu’on peut remplacer par de l’huile végétale)

-         Sel, poivre

Préparation :

Râpez le « faux » mage et conservez-le au réfrigérateur jusqu’à l’utilisation.

Si les blancs de poulet sont très épais, coupez-les dans l’épaisseur pour obtenir 2 portions.

Farinez les blancs de poulet avec de la farine sans gluten.

Dans une sauteuse, à feu doux, faites fondre de la graisse de canard (une grosse cuillère à café pour moi).

Lorsque la poêle est chaude, déposez les morceaux de viande et commencez la cuisson toujours à feu doux. Retournez régulièrement la viande afin qu’elle dore sur les 2 faces. En fin de cuisson, salez et poivrez. (Comme j’avais pas mal de morceaux de poulet, j’ai fait cette étape en 2 temps. Les morceaux déjà cuits ont été retirés sur une assiette).

Dans la poêle ajoutez le cognac et flambez (n’étant pas très à l’aise avec cela, je n’ai pas flambé mais j’ai fait réduire).

Ajoutez le paprika et délayez avec le vin blanc. Bien remuer et faire évaporer un petit peu. Attention, il doit rester du liquide.

Ajoutez la crème végétale et une partie du « faux » mage râpé. N’oubliez pas d’en garder pour gratiner le plat.

Goutez la sauce pour rectifier l’assaisonnement. Laissez cuire la sauce environ 5 minutes pour obtenir une jolie sauce. Toujours à feu doux !

Dans un plat allant au four, déposez vos blancs de poulet.

Dans la sauteuse ajoutez à la sauce la moutarde et laisser mijoter encore 5 minutes.

Répartissez la sauce sur les blancs de poulet et ajoutez encore du râpé.

Enfournez le plat environ 8 minutes pour le faire gratiner …puis régalez-vous !

 

IMG_20181124_165415[1]

 

 

 

 

 

Posté par nuagechangeant à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 novembre 2018

GÂTEAU NORMAND AUX POMMES, SANS GLUTEN, SANS LAIT, VEGAN

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous emmène en Normandie avec un dessert végétalisé que nous avons beaucoup aimé. La période des fêtes s’annonce et je ne doute pas que sur vos tables, à un moment ou à un autre, les pommes seront de la partie. Peut importe d’ailleurs sous quelle forme : en fruit cru, en fruit cuit, en jus, sous forme de cidre aussi. Et peu importe aussi la variété, car de ce côté-là, il y a du choix ! Comme je vous l’ai déjà dit, depuis que j’ai découvert et que je trouve en grande surface des pâtes brisées et feuilletées qui ne contiennent ni céréales modifiées, ni laitages divers et variés, je fais beaucoup plus de tarte, comme tout le monde, juste en déroulant celle-ci. Certains me critiqueront, tant pis ! Les pâtes sans gluten sont complexes à réaliser et pas forcément pratiques car trop friables. En terme de goût il y a aussi des ratés. Alors, quand on fait tout ou presque, de temps en temps, c’est bien aussi d’avoir un petit coup de pouce de la part de l’industrie agro-alimentaire.  J’ai pris cette recette sur le fabuleux site de France végétalienne et je l’ai adaptée avec une version pas taboue

 

Gâteau normand aux pommes (végétalien, vegan)

Le gâteau normand, aux pommes, se présente sous une forme ronde et dorée, où transparaissent en surface des lamelles du fruit. L'appareil est fait de farine, sucre, crème végétale (en remplacement de la crème de vache), huile (en remplacement du beurre), ainsi que d'eau et d'agents levants pour q

https://francevegetalienne.fr


Alors, à vos fourneaux !

Ingrédients :

3 belles pommes (ou 4 moyennes)

200 g de farine de riz (ou de MIX sans gluten, sans céréales modifiées style MIX B de chez Schär)

100g de sucre de canne bio

20 cl de crème de riz liquide

5 cl d'eau

3 cuillères à soupe d'huile végétale (tournesol)

1 sachet de levure sans gluten

¼ de cuillère à café de bicarbonate alimentaire

Préparation :

Eplucher les pommes, les tailler en quartiers en ôtant le trognon, puis en lamelles à faire revenir dans une poêle avec l'huile (environ 15 minutes).

Pendant ce temps, faire préchauffer le four à 210°C (th 7), puis, dans un saladier mélanger la crème végétale, l'eau et le sucre

Ajoutez progressivement la farine, puis la levure, et  le bicarbonate.

 Placez les quartiers de pommes dans le saladier (en conserver quelques jolis pour la décoration finale), bien mélanger et versez dans un moule) manqué huilé.

 Parsemez de quelques lamelles de pommes le dessus du gâteau et enfourner pour 25 minutes.

GATEAU_BRETON_VG_2[1]

GATEAU_BRETON_VG_3[1]

 

 


25 novembre 2018

MOULES A L’ECHALOTE ET AU VIN BLANC

Re-bonjour à toutes et à tous,

Bien entendu, si je publie un focus, c’est que la recette suivante aura un lien ! C’est une recette sans prétention, simple que j’aime bien faire. Elle ne nécessite pas beaucoup d’ingrédients et met en valeur le produit phare ou plutôt le crustacé phare : les moules. Je les achète en barquette, au supermarché, et même au drive. Ce n’est pas un produit qui peut se conserver longtemps, car il est vivant. En général le jour de l’achat, elles sont consommées chez moi. Le premier travail, le plus long, mais aussi le plus important est d’éliminer les moules qui ont un mauvais aspect ou dont la coquille est cassée : on ne prend pas le risque avec les coquillages de s’intoxiquer. On les gratte pour leur faire une sorte de petit gommage avant cuisson qui permet de retirer le plus de « barbe »= d’algues sur lesquelles elles ont refermé leurs coquilles. Ensuite, on les cuit. Les invités attendent les moules, on ne les recuit pas au risque qu’elles soient caoutchouteuses. Bien entendu on les assaisonne : ici tout simplement avec des l’échalote, du poivre et du vin blanc. Je ne mets pas de sel, puisqu’elles en contiennent déjà beaucoup.

Alors, à vos fourneaux et bonne pêche !

Ingrédients pour 3 personnes (Monsieur n’aime pas)

-1 barquette de 3 litres de moules avec la coquille (je compte 1 litre par personne environ)

-25 cl de vin blanc sec

- 1 échalote

-1 branche de thym, du poivre

 Préparation :

Nettoyez le bac de votre évier.

Déposez les moules dans le bac et recouvrez-les d’eau.

Retirez les moules qui visuellement ne vous semblent pas bonnes (trop ouvertes) ou dont la coquille est cassée.

Avec un couteau, grattez-les (afin de retirer l’excédent d’algues qui peut sortir de la coquille), et déposez-les dans un faitout.

Une fois cette opération faite, ajoutez les lamelles d’une petite échalote et la branche de thym.

Faire ouvrir les moules à feu moyen, en les remuant régulièrement.

Lorsque la moitié des moules est ouverte, ajoutez le vin blanc et le poivre. Goutez-les afin de rectifier l’assaisonnement et de vérifier si elles sont cuites.

Si c’est le cas, ne poursuivez plus la cuisson au risque de les rendre caoutchouteuses, mais servez-les dans des assiettes creuses avec du liquide de cuisson qui contient l’eau des moules et aussi le vin blanc.

IMG_20160129_195427

 

Posté par nuagechangeant à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

FOCUS SUR LES MOULES

Bonjour à toutes et à tous,

J’ai décidé aujourd’hui de vous en dire un peu plus sur un mollusque que j’adore (mais que Monsieur Cuisine pas Taboue n’aime pas, d’ailleurs, il n’en aime aucun), les moules. On m’a toujours dit qu’il fallait consommer les coquillages les mois en « R ». Cela tombe plutôt bien, puisque dans novembre, il y a cette fameuse lettre !

Qui se cache sous cette coquille noire ? Un petit coquillage qui passe son temps à filtrer l’eau de mer pour se nourrir des micro-algues marines et des phytoplanctons. Elles contiennent une forte concentration de vitamines, d’acides gras et d’oligo-éléments. On retrouve ainsi des oméga 3, vous savez ceux qui sont bons pour notre petit cœur ! Du magnésium bon pour nos muscles et qui nous aide à lutter contre le stress, de l’iode utile pour lutter contre la fatigue et le stress, des vitamines B et C qui vont soutenir notre forme, du fer et du calcium, le premier nécessaire à la formation des globules rouges et contre la fatigue, le second bon pour nos os et nos dents. Sur le plan de notre ligne, les moules ne contiennent que peu de lipides (gras) et très peu de glucides (sucres).

Certains les consomment crues, mais je les préfère cuites très simplement afin de garder le bon goût iodé.

Alors, à vos fourneaux !

Posté par nuagechangeant à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 novembre 2018

GÂTEAU AU CACAO, SANS GLUTEN, SANS LAIT, VEGAN

Bonjour à toutes et à tous,

J’espère que vous allez bien malgré cette petite fraîcheur qui pique au nez et qui nous indique que oui, nous avançons vers l’hiver ! Alors pas de déprime ! Encore moins avec de gâteau qui fera partie de ma liste des gâteaux vite faits et bons ! Car, voyez-vous, j’ai eu un terrible dilemme : comment faire un gâteau au bon de goût de chocolat quand l’élément essentiel de la recette (ici, le chocolat), a disparu de la maison et que j’attends ma commande « Un monde vegan » avec une impatience digne d’un enfant qui doit attendre d’ouvrir ses cadeaux de Noël ? Ouf, une fois de plus, ce sont les « Vegan » qui ont sauvé mon rituel du dimanche midi, à savoir terminer par un dessert. S’il est vrai que je n’ai plus de chocolat à la maison, il me reste…du cacao. Et là, tout devient possible ! Ce gâteau est délicieux et très moelleux. Essayez-le, c’est l’adopter ! En plus, les « customisations » peuvent être nombreuses : on peut ajouter des fruits des secs, ou bien des fruits confits, le couper en deux et le tartiner d’une pâte (à tartiner bien entendu) maison, lui ajouter des zestes d’agrumes bio et que sais-je encore car l’imagination est infinie.

Alors, à vos fourneaux !

 

Gâteau simple au chocolat (vegan) - Au Vert avec Lili

Le gâteau au chocolat, c'est un peu la base non ? Je vous dévoile ici une recette de gâteau simple au chocolat que j'utilise souvent et qui a toujours du succès. Mon dessert est la variante sans œufs, sans beurre et sans lait de son cousin végétarien.

https://auvertaveclili.fr


 

Ingrédients pour 6 personnes :

Ingrédients secs :

  • 200 g de MIX B de chez Schär (ou de farine de riz)
  • 80 de sucre de canne bio (comptez 100g si votre cacao n'est pas sucré, ce qui n'était pas mon cas)
  • 40 g de cacao en poudre dégraissé non sucré (attention à la composition : certaines marques ajoutent du gluten).
  • 7 g de poudre levante
  • ½ c. à café de sel
  • 1 c. à café de vanille liquide

Ingrédients liquides :

  • 1 c. à soupe de vinaigre de cidre bio (ou de jus de citron jaune)
  • 80 ml d’huile de tournesol
  • 250 ml d’eau tiède

Préparation :

Préchauffer votre four à 180° (th.6).

Dans un premier saladier, combiner tous les ingrédients secs.

Dans un second saladier, combiner tous les ingrédients liquides.

Incorporer la préparation liquide aux ingrédients secs.

Mélanger vigoureusement la pâte au fouet.

Huiler légèrement un moule de 20 cm de diamètre et y verser la pâte.

Enfourner 35 à 40 minutes environ : le gâteau sera cuit quand la lame ressortira sèche.  Laisser refroidir complètement avant de démouler et de déguster.

Laisser le gâteau refroidir avant de le démouler et de vous régaler !

IMG_20181031_175138[1]

 

 

 

18 novembre 2018

TARTE AUX NOIX SANS GLUTEN, SANS LAIT, VEGAN

Bonjour à toutes et à tous,

On reste dans ma région avec ce dessert que j’avais prévu de publier mercredi dernier, plus précisément, dans le Dauphiné . Et oui, les noix de Grenoble, ça vous dit forcément quelque chose ! Je vous avoue qu’à partir du mois de septembre, je guette toujours l’arrivée des noix fraîches afin d’en faire une provision pour les salades hivernales et pour les desserts de Noël. La tarte aux noix était un dessert que je n’avais encore jamais réalisé. J’imaginais cela comme quelque chose de très difficile…alors qu’en fait, le plus long et le plus coûteux musculairement parlant, c’est de casser les noix ! Je me suis tournée vers une recette vegan d’un site que j’adore. Je l’ai adapté avec une version pas taboue. Je n’ai pas réalisé de pâte sablé car il me reste une pâte feuilletée sans gluten et sans graisse animale au réfrigérateur. Résultat : le temps mis pour casser les noix valait bien cette tarte. Un pur délice qui n’est pas très compliqué car il ne faut pas tant d’ingrédients que cela. Une autre envie : sur le même principe, faire une tarte aux noisettes…je m’en délecte par avance !

Alors, à vos fourneaux !

 

Tarte aux noix (végétalien, vegan)

Croustillante et moelleuse, la tarte aux noix associe à un support de pâte sablée un lit de noix concassées, additionnées de sucre, crème et sirop d'agave. En surface, émergent des cerneaux de noix posés géométriquement qui lui confèrent un certain raffinement. La confection d'une tarte aux noix

https://francevegetalienne.fr

 

Ingrédients pour 6 personnes :

-      1 pâte feuilletée sans gluten, sans matière grasse animale (pour moi, marque Auchan. Vérifiez bien la composition)

-      200 à 250 g de cerneaux de noix

-      80 g de sucre de sucre de canne bio

-      15 cl de crème végétale (riz pour moi)

-      1 cuillère à soupe bombée de fécule de pomme de terre (attention à la composition)

-      3 cuillères à soupe de sirop d’agave

Préparation :

Dans un moule à tarte préalablement huilé, déroulez la pâte feuilletée. Piquez le fond de tarte avec les dents d’une fourchette et la réserver au réfrigérateur.

Pendant ce temps, décortiquez les noix.

Concasser la moitié des noix en les passants brièvement au mixer.

 Dans une casserole posée sur feu doux placer les noix mixées, avec la crème végétale et le sucre.

Saupoudrer de la fécule de pomme de terre et remuer 5 minutes.

Hors feu, verser le sirop d'agave et remuer jusqu'à l'obtention d'une mixture homogène.

Répartir celle-ci dans le fond de tarte et mettre dans un four préchauffé à 180° C pour 10 minutes.

Couvrir des cerneaux de noix restants en les enfonçant un peu et remettre à cuire pour à peu près 25 minutes.

Laisser refroidir totalement.

IMG_20181111_133843[1]

 

 

QUEUE DE BOEUF AUX CAROTTES, SANS GLUTEN, SANS LAIT

Bonjour à toutes et à tous,

Le beaujolais nouveau est sorti il y a quelques jours ! Dans ma région (Lyon), c’est l’occasion de le fêter. S’il est vrai que dans toutes les régions, on mange bien, chez nous, on aime aussi beaucoup les produits tripiers dont les recettes viennent souvent des « Mères » de la gastronomie lyonnaise. Aujourd’hui, j’ai donc voulu vous proposer une recette de queue de bœuf. Je vous avoue que je l’ai réalisée au printemps dernier pour la première fois et que nous avons beaucoup aimé. La queue de bœuf tout le monde voit à quoi cela ressemble. C’est un produit qui a été oublié car pas assez noble et qui revient sur les tables des chefs. Il est nécessaire de faire mijoter la viande car elle est gélatineuse et elle devient très fondante grâce au mijotage. C’est une cuisson douce qui convient bien, en l’associant aux légumes de saison. Son prix est très doux et convient bien aux familles à petits budget. J’ai trouvé cette recette sur le site de « météo à la carte ».

Alors, à vos fourneaux !

 


https://www.youtube.com/watch?v=x4KZkmZWn_Y

Ingrédients pour 4 personnes :

-      1 queue de bœuf (à commander chez le boucher)

-      Huile d’olive

-      2 carottes

-      2 oignons

-      1 bouquet de thym

-      2 bouteille de vin blanc sec

Préparation :

Découper la queue de bœuf en morceaux.

Dans une sauteuse, mettre de l’huile d’olive à chauffer à feu doux, puis faire rissoler les morceaux de queue de bœuf : ils ne doivent pas cuire mais avoir une croute dorée.

Une fois que cela est fait, retirez la viande de la sauteuse et laissez-la reposer.

Eplucher les légumes et les découper en gros morceaux.

Dans la sauteuse, mettez les cubes de légumes, le bouquet de thym et faites revenir le tout, toujours à feu doux.

Déglacez les légumes avec le vin blanc et faites-le évaporer.

Rajoutez les morceaux de viande et remuez.

Mouillez la préparation à hauteur et faire mijoter à feu doux pendant 3 heures. Chaque heure, écumez le bouillon.

Personnellement, je n’ai pas filtré le bouillon après cuisson, j’ai juste retiré le thym.

QUEUE DE BOEUF 1

Posté par nuagechangeant à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,