La cuisine pas taboue de Marjorie

14 octobre 2018

TARTE A LA BETTERAVE ET AUX NOIX, SANS GLUTEN, SANS LAIT

Bonjour à toutes et à tous,

Pour ce mois d’octobre consacré à octobre rose, je vous ai déniché une petite recette parue dans le MARMITON de mai-juin 2018. Je l’ai réalisée pour l’entrée du repas de la fête des Pères. J’avais envie d’une entrée fraîche et légère. Ce qui était plus problématique c’était par quoi remplacer la crème fleurette de la recette ? J’ai utilisé du lait de coco que j’avais mis au réfrigérateur afin d’en prélever la crème. Le fait que ce soit une recette salée permet de ne pas trop sentir le goût de la noix de coco. Je n’ai pas utilisé de citron vert comme indiqué dans la recette originale, mais du citron jaune. A bien réfléchir, la prochaine fois que je tenterai cette recette, je remplacerai la crème fleurette par du pâté TARTEX. Cette idée me donne déjà envie de refaire cette tarte !

Alors, à vos fourneaux !

Ingrédients pour 6 personnes :

-          Betteraves cuites

-          1 petit citron jaune (ou vert)

-          20 cl de lait de coco (=1 boîte mise au réfrigérateur une journée pour en prélever la crème)

-          1 rouleau de pâte brisée CROUSTIPATE sans gluten, sans matière grasse animale

-          Quelques cerneaux de noix

-          4 cuillères à café d’huile d’olive

-          Sel et poivre

Préparation :

(Faire refroidir au réfrigérateur un saladier et les fouets du batteur électrique)

Préchauffez le four 10 minutes à 180°C.

Graissez un moule à tarte s’il n’est pas en silicone.

Foncez le moule avec le rouleau de pâte brisée. Piquez le fond avec une fourchette.

Enfournez et faire cuire à blanc la pâte pendant 15 minutes.

Laissez refroidir.

Préparez la chantilly avec la crème de coco : pressez le citron.

Prélevez la partie crémeuse du lait de coco et fouettez-la avec du sel, en augmentant progressivement la vitesse. Lorsqu’elle épaissit, ajoutez le jus de citron en filet en fouettant à vitesse maximale. Réservez au frais.

Emincez les betteraves. Salez, poivrez.

Couvrez le fond de tarte cuit avec la chantilly citronnée.

Déposez quelques tranches de betteraves et ajoutez des cerneaux de noix. Arrosez d’un filet d’huile d’olive avant de servir.

Dégustez immédiatement.

TARTE_BETTERAVES_2[1]

TARTE_BETTERAVE_5[1]

Posté par nuagechangeant à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 octobre 2018

PHOTO DE LA TARTE AUX FIGUES

IMG_20181007_130914

Posté par nuagechangeant à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

TARTE AUX FIGUES SANS GLUTEN, SANS LAIT, VEGAN

Bonjour à toutes et à tous,

Vendredi dernier, j’ai récupéré ma dernière « box » de figues. J’en ai gardé pour manger crues, mais j’avais envie de les cuisiner, en particulier dans un dessert. Comme j’avais trouvé des pâtes brisées sans gluten (à Auchan) et sans beurre, l’idée d’une tarte a germé en moi. En furetant sur le net, c’est la recette (dont vous trouverez le lien vers l’original), qui a retenu mon attention. J’aime beaucoup et même de plus en plus cuisiner des pâtisseries vegan. Je les trouve toujours très bonnes, et très créatives. C’est le cas ici. Même Monsieur Cuisine pas Taboue a aimé cette tarte ! Et ce n’était pas gagné car il n’aime pas les figues !

Alors, à vos fourneaux !

 

Tarte amandine aux figues végane

By Chloé 29 septembre 2017 Du croustillant, du moelleux et du fruité, tout est réunit pour un dessert parfait (et de saison) :) ! Étaler la pâte brisée dans un moule à tarte. La piquer sur toute sa surface et la réserver au frais.

http://healthymalokitchen.fr



Ingrédients pour 6 personnes :

-          1 pâte brisée sans gluten, sans beurre (marque CROUSTIPATE ou AUCHAN. Vérifiez la composition)

-          75 g de poudre d’amandes (Vérifiez la composition)

-          65 g de sucre glace (Vérifiez la composition)

-          75 g de margarine végétale (TOUNOLIVE pour moi)

-          10 g de fécule de pommes de terre (Vérifiez la composition)

-          60 ml de crème végétale liquide (j’ai mélangé du lait de coco avec de la crème de riz liquide)

-          Figues fraîches

-          2 cuillères à café de vanille liquide (Vérifiez la composition)

Préparation :

  1. Étaler la pâte brisée dans un moule à tarte préalablement graissé avec un peu d’huile ou de la margarine végétale. La piquer sur toute sa surface et la réserver au frais.
  2. Verser dans un saladier la margarine et la travailler en pommade avec le sucre glace. Mélanger avec un fouet jusqu'à obtenir une texture crémeuse/onctueuse.
  3. Ajouter la crème végétale liquide et incorporer ensuite la poudre d'amandes et la fécule de pommes de terre, puis la vanille liquide.
  4. Mélanger.
  5.  Réserver la préparation au frais pendant 30 minutes.
  6. Préchauffer votre four à 180 degrés.
  7. Couper vos figues en deux et en lamelles de taille moyenne. Réserver.
  8. Sortir du réfrigérateur votre moule à tarte et votre préparation d'amande, puis étaler cette dernière sur toute la surface de la tarte uniformément à l'aide d'une spatule.
  9. Disposer les figues comme sur mes photos, en appuyant légèrement.
  10. Enfourner pendant 30 à 35 minutes (four à chaleur tournante) jusqu'à que le dessus soit doré.
  11. Laisser tiédir à l'air libre puis mettre au frais avant dégustation.

 

Désolée, mais pas de photo pour cette recette, car impossible de la passer sur l'article!

07 octobre 2018

RISOTTO D'AUTOMNE AU POTIRON ET A LA PANCETTA, SANS GLUTEN, SANS LAIT

Bonjour à toutes et à tous,

Octobre démarre avec ses belles couleurs et ses nouveaux produits que nous trouvons sur nos marchés, comme la courge. Je voue une véritable passion à ce légume dodu, doux, bourré de vitamines et qui va nous accompagner tout au long de l’automne et de l’hiver. Traditionnellement, c’est en soupe que nous le consommons, mais là, j’avoue que le mélange avec le risotto et la pancetta m’a semblée fort intéressant. J’ai trouvé la recette sur le blog ci-dessous. Je n’ai pas mis de noisettes et pour le parmesan, j’ai opté pour du « fromage » VIOLIFE des vegan pour pizza, qui a l’avantage de se râper facilement et de fondre. Voici un plat bien complet, coloré et comme le montre la photo, je n’ai pas lésiné sur la pancetta afin d’en faire un plat unique qui cale bien.

Octobre, c'est aussi "Octobre rose": une pensée pour toutes les femmes qui se battent contre le cancer.

Alors, à vos fourneaux !

 

Risotto d'automne au potiron, pancetta et noisettes

"C'est comme ça que je l'aime le riz" me dit mon chéri "il n'est pas sec"...alors là j'ai envie de lui étaler quelques connaissances que j'ai acquises avec ce blog, comme quoi le riz n'est pas un riz traditionnel et tout et tout mais pour lui peu importe, c'est le GOÛT !!

http://mesbrouillonsdecuisine.fr

 

Ingrédients pour 4 personnes :

 

-          360 g de riz pour risotto

-          240 g de potiron cru coupé en très p'tits dés

-          2 échalotes,

-          14 cl de vin blanc

-           1,5L de bouillon de légumes soit fait maison, soit on peut utiliser du bouillon de légumes lyophilisé des vegan qui ne contient pas de levure ou de matières grasses.

IMG_20160116_114637

-          60g de fromage VIOLIFE pour pizza

-          6 cuillères à soupe d'huile d'olive,

-          tranches de pancetta (attention à la composition)

 

Préparation :

 

Dans une sauteuse, faites revenir l'huile d'olive avec les échalotes coupées en lamelles.

 

Ajouter les dés de potiron et mélangez bien jusqu'à ce qu'ils colorent.

 

Ajoutez alors le riz, mélangez dans la matière grasse jusqu'à ce qu'il soit translucide.

 

Versez le vin en une fois et laissez-le s'évaporer complètement. Vous pouvez alors commencer à verser le bouillon chaud une louche à la fois en attendant l'absorption de la précédente à chaque fois.

 

Cuire pendant 18-20 minutes environ en mélangeant régulièrement.

 

Pendant ce temps faire dorer quelques minutes la pancetta dans une poêle sans matière grasse.

 

Eteindre le riz et ajoutez le fromage VIOLIFE râpé en mélangeant doucement. Le tout doit être bien crémeux.

 

Salez, poivrez puis servir sans attendre avec la pancetta grillée.

IMG_20171122_122154

Posté par nuagechangeant à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 octobre 2018

CRUMBLE A LA MANGUE, SANS GLUTEN, SANS LAIT

Bonjour à toutes et à tous,

 

Après avoir écrit ce focus sur la mangue, je ne pouvais que vous proposer une recette avec de la mangue ! J’ai cherché, car on trouve pas mal de dessert à base de ce fruit. Et puis finalement, je me suis décidée à refaire la recette que j’utilise chaque fois que je veux faire un crumble : il suffit de changer les fruits. Je ne pensais pas que le résultat serait aussi divin ! Il faut dire que j’avais une excellente base : des fruits mûrs à point, avec un parfum génial et un goût qui s’est confirmé à la cuisson. J’avais 6 mangues qui étaient parfaites. Cela m’a permis de faire un gros crumble…qui a été vite englouti. Je craignais un peu que l’amertume du Ricoré casse trop la douceur du fruit. Et bien pas du tout : la balance des goûts était parfaite. L’avantage du crumble est que c’est un dessert vite fait, que tout le monde aime. Certes, la photo n’est pas géniale, ce qui ne nous a pas empêché de nous régaler !

Alors, à vos fourneaux !

Ingrédients pour 6 personnes :

-6 belles mangues mûres à point

- 2 cuillères à soupe bombées de Ricoré (attention à la composition!)

- 100 g de farine sans gluten ( MIX B de chez Schär pour moi)

- 50 g de poudre d'amandes (attention à la composition!)

- 70 g de sucre de canne en poudre

- 100 g de margarine végétale TOURNOLIVE (attention à la composition!)

- 80 g de chocolat noir corsé, haché (pistoles de chocolat noir VEGAN pour moi)

 

Préparation :

Epluchez les mangues.

Retirez un maximum de chair, en vous mettant au-dessus de votre plat pour récupérer le jus.

Découpez la chair en gros morceaux.

Dans un saladier, mélanger Ricoré avec la farine, la poudre d'amande, le sucre et les pistoles de chocolat (ou des morceaux de chocolat râpés).

Travaillez la pâte du bout des doigts en ajoutant la margarine froide, coupée en petits dés, jusqu'à obtenir un crumble.

 Préchauffer le four à 180°C.

 Recouvrir de crumble les fruits.

 Enfourner et laisser cuire 35 minutes.

 Servir tiède.

IMG_20180930_131130[1]

 

 


FOCUS SUR LA MANGUE

Êtes-vous prêt à voyager ? C’est avec ce fruit de forme ovale que je vous emmène dans un pays qui pour moi est mystique : l’Inde. Cela me rappelle mes années de fac et le cours de civilisation indienne. Déjà, vous vous sentez plus zen ! Notre fruit est vénéré par les hindous car selon la légende, Bouddha l’aurait choisi pour méditer pendant de longues années sur l’Homme…. Poursuivons notre voyage cette-fois dans le temps. Au XVIè siècle, les Arabes l’introduisent en Afrique, puis les Portugais vont le populariser en Amérique du Sud. Fruit des tropiques aujourd’hui, il est sur tous nos étals de produits exotiques.

Aujourd’hui, à côté des versions sucrées de son utilisation, on le découvre aussi dans des mets salés.

Sur le plan santé, la mangue est un aliment d’une grande richesse en vitamine C et en carotène. Elle est aussi bien pourvue en vitamine B9 (acide folique) et en manganèse.

Alors, mangez des mangues !

Posté par nuagechangeant à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2018

TARTIFLETTE DE PÂTISSON,SANS GLUTEN, SANS LAIT

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis très en retard dans mes publications, une fois de plus ! Cette recette devait être publiée dimanche, mais voilà, dimanche j'ai pris mon cours de Yoga! Thème abordé: la gestuelle du dos. Je ne pensais pas que cela serait aussi physique et sincèrement, je suis très fière de moi: il y a 14 ans de cela, si on m'avait dit que je ferai la reptation du cobra avec la fibromyalgie, je ne pense pas que cette prédiction aurait eu un écho favorable en moi! Résultat, une bonne fatigue physique. Des courbatures. Mais finalement, cela pourrait être pire. Et puis surtout, des exercices qui m'ont fait penser à mon enfance et à la période ou j'étais gymnaste. Je pense refaire certains étirements car l'essentiel est d'entretenir le corps en douceur.

 Nous sommes au mois d’octobre et pour ceux et celles qui me font la gentillesse de me suivre sur le blog, vous savez que j’aime consacrer les recettes de ce mois à « OCTOBRE ROSE ». Bien se nourrir dans les périodes de maladie est essentiel. Je pense à toutes celles doivent se battre et faire preuve de bien du courage. Un plat réconfortant, cela peut paraître peu, mais c’est beaucoup aussi grâce aux propriétés des ingrédients que nous cuisinons. Ici, le pâtisson. Je viens de publier un petit « focus » au sujet de cette cucurbitacée aux formes originales.

Il y a quelques semaines de cela, j’en ai acheté . Ils étaient magnifiques. Le tout était de les cuisiner. Je cherchais une manière simple car sincèrement, c’était une première pour moi. Ce qui a pris le plus de temps c’est la découpe des pâtissons car la peau est dure et la cuisson de ceux-ci. Pour préserver leur arôme (proche de l’artichaut, mais plus fin), j’ai choisi de les cuire à la vapeur pour récupérer la chair et en faire une tartiflette sans vrai fromage…mais avec du fromage vegan. Un conseil, faites cuire les pâtissons la veille afin de faire écouler l’eau. C’était très bon et plutôt bien nourrissant. Un bon plat à déguster le soir, en famille. J’ai utilisé comme base la recette ci-dessous en la modifiant. Je vous mets le lien pour que vous ayez l’original.

Alors, à vos fourneaux !

 

Tartiflette de patisson et de courgette

Tartiflette de patisson et de courgette - Ingrédients de la recette : 3 petits patisson, 1 courgette, 500 g de lardon, 1 reblochon, 1/2 pot de crème fraiche, 3 oignons, huile d'olive

https://www.cuisineaz.com

 

 

Ingrédients pour 4 personnes :

-4 pâtissons

-500 g de lardons fumés (attention à la composition)

-2 briques de crème de riz liquide (ou autre crème végétale)

-4 échalotes

- Sel, poivre, thym

-« fromage » vegan pour pizza

Préparation :

La veille, découpez les pâtissons en morceaux pour les faire cuire à la vapeur. Ils seront cuits quand la chair sera très tendre (vérifiez avec un couteau).

Laissez-les refroidir dans une passoire avant de récupérer la chair avec une cuillère à soupe. Laissez aussi la chair dans la passoire afin qu’elle rendre un maximum d’eau.

Le lendemain, épluchez les échalotes et les couper en fines lamelles.

Dans une poêle et sans matière grasse, mettre à fondre les lardons à feu doux.

En cours de cuisson, ajoutez les échalotes. Bien remuer afin que cela n’accroche pas. Le gras des lardons suffit pour cuire les échalotes.

Ajoutez la crème de riz liquide, mélangez rectifiez l’assaisonnement (attention au sel contenu dans les lardons).

Faire mijoter à feu très doux pendant 5 minutes, puis, arrêtez la cuisson et réservez.

Pendant ce temps, videz l’eau des pâtissons.

Dans un saladier, mélangez le pâtisson avec la crème de lardons et d’échalotes. Là encore, rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Dans un plat à gratin préalablement graissé (avec un peu d’huile d’olive), versez la préparation.

Découpez des lamelles de fromage vegan pour pizza (fond à la cuisson. Vous pouvez aussi le râper) et répartissez-les sur le dessus du gratin. Si vous n’avez pas de fromage vegan, vous pouvez juste saupoudrer votre gratin avec de la poudre d’amande ou de noisette. Cela apportera du croquant et du goût.

Enfournez à 180°C pendant 15 minutes (le plat se mange chaud). Attention aussi à ce que le fromage vegan ou la chapelure d’amande ou de noisettes ne brûlent pas.

Servez chaud.

IMG_20180901_114934

IMG_20180903_195612

 

 

 

Posté par nuagechangeant à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

FOCUS SUR LE PÂTISSON

Bonjour à toutes et à tous,

 

Aujourd’hui, je vous propose un nouveau « focus » sur un légume qui ressemble pour moi à une fleur : le pâtisson. Qui est-il ?

Il nous vient d’Amérique du Sud (pour nous réchauffer avec la baisse des températures ?) et était cultivé par les Amérindiens. Il en existe de différentes couleurs : blanc, jaune, orange qui fleurissent sur les étals de fin d’été, car notre ami appartient à la famille des courges de fin d’été. C’est un légume au nom chantant qui lui vient de la belle Provence. Le pâtisson est le nom d’un moule à feston provençal.

Il a différents noms : bonnet de prêtre, artichaut de Jérusalem (peut—être à cause de son léger goût d’artichaut), couronne impériale.

Sa composition nutritionnelle est intéressante : comme toutes les  courges, il contient beaucoup d’eau, ce qui permet de bien s’hydrater, été comme hiver. Ses fibres sont l’alliées de notre transit intestinal. Il est également riche en oligo-éléments comme le fer qui nous aide à lutter contre la fatigue, la vitamine C pour notre tonus et la vitamine B9.

Alors, ne lui résistez pas !

Résultat de recherche d'images pour "PHOTO PATISSON"

Posté par nuagechangeant à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 septembre 2018

FLAN PARISIEN SANS GLUTEN, SANS LAIT, VEGAN

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je vous propose aujourd’hui un dessert que j’ai réalisé pour la 1ère fois le week-end dernier : un flan parisien. Vous le connaissez sans doute car il figure toujours en bonne place dans les vitrines des boulangers-pâtissiers. J’avais l’habitude lorsque j’étais étudiante d’en acheter une part régulièrement. Ce flan est composé d’une pâte brisée et d’un appareil qui va cuire dessus. J’ai décidé d’utiliser la recette vegan de France végétalienne car je viens d’acheter leur ouvrage qui est juste du bonheur à chaque page ou presque (le seitan, ce n’est pas pour moi puisque c’est à base de gluten !). Cette recette a retenue toute mon attention car elle est très simple et le visuel se rapproche de l’original. J’ai juste changé quelques ingrédients pour les adapter à mes impératifs et à ce que j’avais en réserve ! J’ai utilisé du lait de coco au lieu du lait de riz qui a donné un très bon crémeux. Respectez bien les degrés de cuisson qui ne sont pas du tout Seignalet ! Cela permet d’avoir un vrai flan Parisien qui se tient bien. Autre chose aussi : c’est un dessert à faire la veille pour le lendemain car il doit reposer au frais. Résultat excellent, goût terriblement bon et de l’avis de mon entourage, je peux en refaire quand je veux ! L’utilisation de la vanille liquide a embaumé toute la maison…vivement dimanche prochain !

Alors, à vos fourneaux !

 

Flan parisien (végétalien, vegan)

Vieil habitué des vitrines des pâtisseries et boulangeries de Paris comme de sa banlieue, le flan parisien se reconnaît d'emblée à son lit de pâte brisée qui supporte une épaisseur jaune clair couverte d'un dessus fripé, bruni par la cuisson.

https://francevegetalienne.fr

 

 

Ingrédients pour 6 personnes :

-          1 pâte brisée de chez CROUSIPATE (sans gluten, sans lait, sans matière grasse animale)

-          90 cl de lait de coco

-          10 cl d’eau

-          125 g de farine sans gluten (farine de riz, MIX de chez VALPIFORM pour pain et pâtisserie, ou pour moi, de plus en plus de mix B pour pain de chez SCHÄR)

-          100 g de sucre de canne bio

-          5 cl d’huile de tournesol

-          2 cuillères à soupe d’extrait de vanille liquide (attention à la composition)

Préparation :

Sortez la pâte brisée de son emballage et déroulez-la dans le moule à tarte préalablement graissé s’il n’est pas en silicone.

Piquez avec les dents d’une fourchette le fond de tarte.

Dans une casserole, mélangez la farine avec  le sucre et l’huile puis, versez progressivement le lait végétal avec l’eau et l’extrait de vanille liquide.

Faire préchauffer le four pendant 10 minutes à 210°C (oui, vous avez bien lu !)

Faire chauffer le tout à feu doux, sans cesser de remuer avec un fouet.

Dès que survient l’épaississement (c’est là où il faut être vigilant), prolongez la cuisson de une à deux minutes, puis répartissez l’appareil sur le fond de tarte.

Enfournez le flan en conservant la même température (=210°C) pendant 25 minutes, puis montez le thermostat à fond (=250°C pour moi) pendant 5 à 8 minutes, le temps que le dessus du flan brunisse.

Laissez refroidir votre dessert en dehors du four avant de le mettre au réfrigérateur  toute une nuit.

IMG_20180916_130937

 

16 septembre 2018

COURGETTES « SUN BALL » FARCIES, SANS GLUTEN, SANS LAIT

Bonjour à toutes et à tous,

L’été semble vouloir se prolonger. Si cela met du baume au cœur avant la grisaille, il suffit de se promener dans nos campagnes pour se rendre compte des difficultés à venir. La nature à chaud et elle a soif. L’eau est attendue en espérant que les précipitions ne seront pas d’une violence extrême. J’ai décidé de vous présenter un plat estival. Des courgettes farcies. Elles nous rappelleront encore l’été. Je n’ai voulu prendre des courgettes longues. J’ai craqué sur la rondeur des « Sun ball ». Ces balles de soleil sont parfaites pour ce genre de plat. Il est vrai que leur goût est beaucoup plus doux que celui des courgettes vertes. Sur le principe, il n’y a que la forme qui varie. J’en ai aussi utilisé pour faire à la crème. Comme ce sont des courgettes bio, j’ai gardé la peau. Elles ont gardé leur jolie couleur jaune à la cuisson. C’est un plat tout simple que je vous propose qui égayera encore vos assiettes.

Alors, à vos fourneaux !

Ingrédients pour 4 personnes :

-          4 courgettes « sun ball »

-          1 kg de saucisse de Toulouse ou la quantité équivalente de chair à saucisse (attention à la composition)

-          3 à 4 gousses d’aïl

-          persil

 

Préparation :

Lavez les légumes.

Essuyez-les puis retirez le chapeau des courgettes comme vous le feriez avec des tomates  à farcir.

Avec une cuillère parisienne, évidez l’intérieur des courgettes. J’ai gardé une partie de l’intérieur des courgettes après avoir retiré les graines.

Dans un saladier,  malaxez la chair à saucisse (si vous avez opté pour une saucisse de Toulouse, retirez le boyau et récupérer la viande) avec les gousses d’aïl dégermées et pressées. On peut aussi ajouter du persil.

Une fois que les ingrédients se sont bien répartis, remplir les courgettes avec la farce. N’hésitez pas à faire dépasser un peu de farce de la courgette.

Remettez les chapeaux sur les courgettes.

Déposez-les dans un plat allant au four. Je les ai entourées avec ce que j’avais gardé de l’intérieur des courgettes.

Faire préchauffer le four 10 minutes à 180°C.

Enfournez pour 30 à 45 minutes, en surveillant. Si besoin, mettre une feuille d’aluminium sur les courgettes afin que les chapeaux ne brûlent pas.

IMG_20180901_113449

IMG_20180901_154942

Posté par nuagechangeant à 16:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]