On a toujours besoin d’un petit pois chez soi ! Encore plus au printemps afin qu’il nous ravisse de son beau vert. Mais qui est-il ?Grâce  à son petit goût sucré, on peut le grignoter cru sans aucun problème, mais la majorité du temps, c’est cuit que nous le consommons comme dans une printanière de légumes. C’est un concentré de fibres et de protéines végétales qui atteint sa maturité d’avril à juillet.

Si le petit pois appartenait à notre patrimoine culinaire, c’est le roi Louis XIV qui lui donna ses lettres de noblesses. Très riche en lutéine et en zéaxanthine, ces 2 substances permettent de protéger l’œil du stress oxydatif. Dans une portion d’une demie tasse de petits pois cuit, on compte 5 grammes de fibres alimentaires ce qui est un rapport assez élevé. L’apport de fibres dans l’alimentation agit sur notre satiété et sur notre bon transit. Cela peut jouer aussi un rôle de prévention dans les maladies cardiovasculaires. Des études préconisent un apport de 25 g de fibres par jour chez la femme de 19 à 50 ans et 38 g chez l’homme pour la même tranche d’âge.

Sur le plan des vitamines, le petit pois vous apportera de la vitamine C et de la vitamine K, B1. Il contient aussi du fer qui sera mieux absorbé grâce à la présence de la vitamine C.

Si vous n’êtes pas allergique au petit pois, mangez-en !

Résultat de recherche d'images pour "petits pois propriétés"