Bonjour à toutes et à tous,

Je vous présente aujourd’hui un produit qui est plutôt méconnu pour moi : du foie de lotte. Je vous avoue que chaque vendredi soir, je consomme une petite boîte de foie de morue, riche en bon omégas. Mais le foie de lotte, quelle étrangeté ! J’ai fait mes courses dans un premier supermarché, où j’en ai vu sur l’étal. Je vous avoue que la couleur un peu blafarde n’est pas des plus aguicheuches. Et que faire avec cet abat ? Monsieur Cuisine pas taboue a l’idée géniale de me dire de sortir mon téléphone et de chercher des infos ! Comme nous devions faire un visite dans un second hypermarché (il y a des périodes où c’est le grand schlem !), me voici aussi dubitative devant là encore, ces foies…le prix très bas (5,99€ le kg) fait pencher la balance en faveur de cet achat étrange. Après quelques lectures sur le net, je décide de le cuisiner le plus simplement du monde et comme du foie. Au goût ça donne quoi ? Un goût assez prononcé de crustacés. Je n’en mangerai pas tous les jours quand même. Certains appellent cela le foie gras de la mer car il peut se préparer en terrine. A la cuisson, la couleur change : le foie prend des couleurs orangées.

Alors, à vos fourneaux !

Ingrédients pour 4 personnes :

-          500g de foie de lotte

-          Quelques gousses d’aïl pelées et dégermées

-          Du persil

-          Sel, poivre

-          Huile d’olive

-          Vinaigre de cidre

-          Farine de riz

Préparation :

Comme pour le foie gras, on commence par retirer les grosses veines du foie. Celles-ci sont bien visibles et il suffit d’utiliser la pointe du couteau pour y arriver.

Ensuite, on rince les foies sous l’eau fraîche afin de retirer les traces de sang.

Avec précaution, on essuie les foies.

Dans une assiette creuse, on dépose de la farine de riz et on passe les foies dedans. On les secoue légèrement pour enlever l’excédent de farine.

Faire chauffer une bonne cuillère à soupe d’huile d’olive dans la poêle.

Quand celle-ci est chaude, déposer les foies et les faire bien cuire. Quand le dessous du foie a pris une jolie couleur dorée, le retourner.

Avant la fin de la cuisson, écraser les gousses d’aïl sur les foies afin que celles-ci cuisent et les parfument.

Salez légèrement et poivrez.

Ajoutez le persil généreusement et un peu de vinaigre de cidre.

A l’aide d’une cuillère en bois, déglacez les sucs.

Servez chaud avec un peu de sauce composé du vinaigre et des sucs.

IMG_20180901_120025[1]

FOIE DE LOTTE