Aujourd’hui, je mets en lumière un petit fruit dont nous ne nous lassons pas à la maison, tellement il est sucré et savoureux : la reine Claude. Il y a déjà quelques semaines de cela, j’ai eu la chance de pouvoir en déguster dans une de mes « box ».  Mais qui est la Reine Claude ?

Et bien la majesté des prunes a quelque chose de royal. En effet, elle doit sa dénomination au prénom de la première épouse du roi François 1er. Bien que peu avantagée physiquement, elle eu  sept enfants avec le roi emblématique de la Renaissance française. Quand à lui, il eut beaucoup de maîtresses, mais ceci est une autre histoire ! C’est en 1546 que fut planté un prunier rapporté du Moyen-Orient dans le jardin royal.

Sa pleine période de maturité et de bonheur gustatif pour nous consommateurs se passe entre juillet et mi-octobre : autant dire que la saison bat son plein, alors autant en profiter ! Ma reine Claude se consomme aussi bien cru que cuite : confitures, tartes seront ses amies. La reine Claude comprend de nombreuses variétés et certaines d’entre elles magnifient aussi des plats salés, à base de volailel par exemple.

Alors, ne nous privons pas d’un dessert de reine !