L’ananas appartient à la famille des broméliacées. C’est une plante tropicale que nous retrouvons toute l’année sur nos étals.  Pauvre en calories, c’est sa broméline qui en fait un véritable atout santé. Elle est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires, antithrombotiques, antiplaquettaires et elle permettrait de dissoudre les caillots sanguins. Des propriétés antitumorales ont aussi été constatées. Mais quelle quantité d’ananas journalière faudrait-il ingérer pour profiter de ses bienfaits ? 1 à 2 tasses d’ananas frais. L’ananas en conserve ne contient pas de broméline tout comme l’ananas cuit. L’ananas frais regorge de manganèse et de vitamine C, mais attention pour les personnes allergiques, puisqu’il libère de l’histamine. Le manganèse est un élément essentiel dans le métabolisme des sucres, des graisses et des acides aminés. Il participe aussi à la formation osseuse et serait intéressant pour les femmes ménopausées afin d’éviter la déminéralisation osseuse. Pour 100 grammes d’ananas frais, il y a 3,6 mg de manganèse. Alors, mangez de l’ananas frais !