Bonjour à toutes et à tous,

Il y a déjà 2 ans si ma mémoire est bonne que je vous ai proposé sur le blog la recette du far aux pruneaux, bien entendu, sans céréales modifiées, sans lait. Nous avions trouvé ce dessert que je ne connaissais pas, très savoureux et très moelleux. Je ne sais pas comment s’est passé l’été pour vous, mais pour moi, il y avait un impérieux besoin de ne pas faire grand-chose, où en tout cas de faire ce dont j’avais envie. En clair, je me suis beaucoup reposée, j’ai lu, j’ai profité de la plage et du soleil avec modération et surtout, j’ai bullé, chose que je ne fais jamais dans l’année, par faute de temps. Justement, j’ai aussi réfléchi à comment j’allais pouvoir faire à la rentrée pour gagner du temps. J’ai donc listé des recettes simples, rapides et bonnes pour les repas de la semaine en sachant que le dimanche est toujours un repas un peu spécial. Qui dit spécial, dit forcément dessert.  C’est dans la lecture du « Cuisine Actuelle » du mois de juillet que j’ai trouvé l’idée intéressante de ce far. Dans la revue, le far est aux abricots, mais comme je vous ai déjà proposé la semaine dernière une recette de clafoutis à l’abricot, je me suis dit qu’il fallait que je change de fruits. L’été nous offre un choix  remarquable. J’avais acheté des pêches blanches, pour moi, les meilleurs. Alors j’ai substitué les abricots par des pêches. La recette implique l’utilisation de lait entier. Là encore, je l’ai remplacé par  du lait de coco, pour récupérer « le gras ».  Quant au sucre, j’ai utilisé de la stévia qui permet de diviser la quantité de sucre par deux. La recette est rapide à faire et c’est tant mieux par ces chaleurs estivales, et surtout, elle est très bonne. C’est aussi un dessert plutôt riche car il faut 5 œufs, mais c’est grâce à cette richesse qu’il est délicieux.

Alors, à vos fourneaux !

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

-          400 g  de pêches blanches ou l’équivalent d’un autre fruit bien juteux.

-          250 g de MIX VALPIFORM pour pain et pâtisserie ;

-          85 g de stévia (= 170 g de sucre)

-          1 litre de lait de coco ;

-          5 œufs

-          Extrait de vanille liquide (attention à la composition) ou 2 cuillères à soupe de rhum

-          Un peu de margarine végétale pour graisser le moule

Préparation :

Rincez et épongez les fruits.

Coupez-les en 2 et dénoyautez-les.

Chauffez le four sur thermostat 8 (240°C).

Portez à ébullition le lait de coco.

Mélangez soigneusement les œufs avec la stévia (ou le sucre) et le mix VALPIFORM dans un saladier.

Délayez avec le lait bien chaud puis parfumez avec l’arôme choisi.

Versez dans un plat à gratin préalablement graissé.

Répartissez les moitiés de fruits.

Glissez le plat dans le four bien chaud et baissez le thermostat  sur 6 (180°C).

Laissez cuire pendant une heure.

Laissez bien refroidir le far avant de le déguster.

 

N.B : dans la revue, il est précisé « qu’utiliser le lait chaud entraîne un début de cuisson et évite que la farine ne tombe au fond du plat. » Effectivement, on obtient une pâte à la texture homogène sans les « 2 couches »  comme souvent.

 

FAR PECHES 2

FAR PECHES 4