Bonjour à tous et à toutes,

Je poursuis avec une autre recette Alsacienne salée, malgré que nous soyons mercredi. Je déroge un peu et j’espère que vous ne m’en voudrez pas. Lorsque nous sommes allés à Colmar, nous avons réussi à faire un petit tour dans les halles, juste avant qu’elles ne ferment. Les étals étaient assez vides. Je voulais rapporter quelque chose à ma belle-mère qui est une gourmande. Monsieur Cuisine pas Taboue m’a suggérée de lui rapporter des Bretzels car elle adore ça. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me demande mon autorisation pour que je lui en achète ! Nous avions bien marché ce jour-là et il faisait très chaud. Un goûter s’imposait. Monsieur Cuisine pas Taboue n’ayant pas de problème de santé comme vous et moi, il peut consommer des céréales modifiées. Mais voilà, depuis le temps, il s’est habitué à faire sans et comme il mange bien (je pense que les recettes du blog le prouvent), il se sentait plutôt honteux à l’idée de transgresser un tabou ! Bien entendu, je lui ai offert son bretzel et en rentrant à Lyon, j’ai eu droit à : « tu sais, c’est trop bon les bretzels, il faut que tu regardes s’il n’y a pas moyen que tu en fasses sans gluten ». Le samedi suivant, ce fut chose faite. Monsieur Cuisine pas Taboue à façonner les bretzels que nous avons tous pu déguster. Il les a trouvé aussi bon que ceux faits avec gluten. J’ai beaucoup aimé, et surtout, j’ai trouvé le moment de la cuisson des bretzels assez fabuleuse : je me suis crue dans un labo de sciences où les solutions mystérieuses portées à ébullition font « pschitttt.. ! ». La recette vient du même site que celle de la Flammenküche. Je vous mets le lien.

Alors, à vos fourneaux !

 

Pour 8 à 10 bretzels :

Pour la pâte :

-          500 g de farine (Mix pain et pâtisserie de chez VALPIFORM)

-          8 g de sel fin

-          1,5 sachet de levure sans gluten

-          15 cl d’eau

-          20 cl de lait de riz tiède

-          35 g de margarine végétale ramollie

-          1 cuillère à café de sucre

-          1 bonne pincée de bicarbonate de soude alimentaire

Pour le bain :

-          50 cl d’eau

-          De 40 à 60 g de bicarbonate de soude alimentaire, selon qu’on aime plus ou moins le goût salé.

-          2 cuillères à café de sel

Pour les finitions :

-          1 jaune d’œuf+ 3 cuillères à soupe d’eau prélevées dans le bain « eau + bicarbonate+ sel »

-          Du gros sel

-          Des graines de sésame

Préparation :

Dix minutes avant de commencer, diluez la levure dans un verre avec un peu d’eau et laissez reposer.

Installez l’ustensile à pétrin de votre robot de cuisine.

Mélangez la farine, le sel et le sucre.

Ajoutez le reste d’eau à votre levure diluée, puis le lait tiédi ; versez le tout petit à petit dans le bol du robot, sur la farine. Pétrissez la pâte 5 minutes à petite vitesse puis ajoutez la margarine en quelques morceaux.

Formez une grosse boule et couvez-la d’un torchon ou d’un film plastique pour la laisser reposer au moins une heure. J’ai suivi les conseils de la recette, j’ai mis le récipient dans le four à 40°C.

Préchauffez ensuite le four à 200°C. Remplissez une grande casserole avec de l’eau, le sel, le bicarbonate et portez à ébullition.

Pendant ce temps, divisez votre pâte en une dizaine de portions pour façonner vos bretzels. Et là, je vous laisse avec l’excellent tutoriel qui se trouve sur le blog pour faire vos bretzels.

Vos bretzels sont maintenant faits. Quand l’eau du bain frémit, plongez-les dedans en faisant attention à ce qu’ils ne se touchent pas. Ils ne doivent pas se coller les uns aux autres.

Une fois qu’ils sont remontés à la surface et qu’ils ont doublé de volume, retirez-les de l’eau avec une écumoire et posez-les sur une feuille de cuisson.

Badigeonnez –les avec le mélange jaune d’œuf et bain de bicarbonate.

Terminez en ajoutant du gros sel.

Enfournez pendant 20 environ à 200°C.

IMG_20160514_173833

IMG_20160514_175820

IMG_20160514_200504