Cela faisait bien longtemps que je lorgnais sur l’étal de Grand Frais et surtout sur ce chou qui ne ressemble pas à un chou. Ses grandes hampes me faisaient penser à un bouquet de fleurs. Je suis curieuse de nature et je me suis laissée tenter avant d’en acheter un bouquet par une petite recherche sur cet ingrédient. Je n’ai pas été déçue car il recèle sous sa belle couleur verte tant de bons nutriments si utiles au fonctionnement de notre organisme.

Le « Kale » comme on l’appelle, est une grande source de vitamine K. La vitamine K intervient dans la coagulation, la minéralisation osseuse, la croissance cellulaire. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires et jouerait un rôle dans la santé cardiovasculaire. On trouve cette vitamine en grande quantité dans les choux, mais aussi dans le persil frais. Mais le kale est aussi un bon protecteur de la vision (richesse en lutéine et en zéaxanthine) et stimule nos défenses immunitaires. Selon des chercheurs coréens, le kale contient de bonnes quantités d'un phytonutriment aux propriétés antibactériennes, l'indole-3-carbinol, qui est un composé actif possédant des propriétés anticancéreuses et stimule les défenses naturelles.

Très riche aussi en magnésium et en potassium, c’est un vrai booster de notre énergie et de nos cellules. Les diabétiques l’intègreront dans leur alimentation car il est riche en fibres solubles et insolubles qui ralentissent le passage du glucose dans le sang prévenant de la sorte une augmentation de la glycémie. Une demi-tasse de chou kale procure 600% de la dose quotidienne recommandée en vitamine K. Le rôle essentiel de cette vitamine est de contribuer à la coagulation du sang. Selon les chercheurs japonais, elle protégerait de l'ostéoporose et de la calcification des artères. De plus, la richesse en vitamines C et A du kale, fait que le kale inhibe l'oxydation du mauvais cholestérol dans le sang.

Donc, n’hésitez pas à l’intégrer à votre alimentation, votre organisme vous remerciera de l’apport de ses bienfaits !

 

http://www.masantenaturelle.com/chroniques/sante/kale.php